Partager
Ghana: Un congrès extraordianire du NPP se transforme en une confrontation au sujet du Togo

Ghana: Un congrès extraordianire du NPP se transforme en une confrontation au sujet du Togo

Kumassi, la capitale aurifère du Ghana a abrité hier dimanche 17 décembre 2017, un congrès extraordinaire du NPP (New Patriotic Party) le party du président Nana Akufo-Addo en sa présence pour discuter d’une réorientation de certaines actions de gouvernement contenues dans sa feuille de campagne.

La dispersion de la manifestation de solidarité au peuple togolais en lutte pour la démocratie puis l’arrestation de manifestants au Parc Kawokudi à Nima d’Accra dont l’organisateur Bernard Mornah, chef d’un parti politique et du très influent Irbard Ibrahim ont transformé ce congrès en une levée de bouclier contre Nana Addo et son entourage immédiat.

Des questions et des remontrances ont fusé, surtout de la part des élus qui craignent une dégringolade de leur parti dans l’opinion. Ils ont reproché au ministre de la sécurité Albert Kan-Dapaah son manque d’objectivité dans certaines décisions surtout lorsqu’il s’agit du Togo. Certains élus ont même dénoncé sa trop nette proximité avec le pouvoir de Lomé.

Surpris par la virulence des interventions Nana Akufo-addo a demandé une suspension pour avoir un briefing sur ce qui s’était réellement passé à Nima alors qu’il était à la 52è session ordinaire des Chefs d’États de la CEDEAO à Abuja.

Revenu dans la salle, il a promis gérer au plus vite cet incident et laissé croire en un prochain remaniement du gouvernement.

Pour montrer sa bonne foi, le président ghanéen a ordonné que les personnes arrêtées qui devraient se présenter ce matin à la police régionale d’Accra puissent vaquer à leurs occupations.

Un problème de moins en attendant d’affronter le barreau d’Accra, les partis politiques et les organisations de la société civile qui exigent une audience.

Comme quoi, le Ghana n’est effectivement pas le Togo et un petit incident peut se transformer en une affaire d’État.

Anani Sossou

Laissez un commentaire