Partager
Togo: Et la diaspora dans tout ça?

Togo: Et la diaspora dans tout ça?

La diaspora doit prendre ses responsabilités et jouer un rôle efficace dans le dénouement de la crise actuelle. Elle a besoin de dépasser le cadre de ses appartenances politiques pour constituer une alternative crédible au risque de n’être qu’une pourvoyeuse de fonds vers les partis politiques dont la gestion reste à clarifier.

Les grands résistants de l’histoire qui ont changé ou influé sur le devenir de leurs pays, venaient de la diaspora: De Gaulle, Khomeiny, les frères Castro au Cuba, Kagamé, Kabila père, le peuple juif d’Israël, et j’en passe.

La pléthore d’organisations ou d’associations agissant chacun à son niveau et séparément ne peut servir qu’à effriter cette volonté de mettre fin à 50 ans de gangstérisme politique. L’un des problèmes majeurs est que chacun est « intelligent » ou se croit l’être. Ce qui nourrit les égos démesurés.

La crise togolaise née du système qui l’incarne avec à sa tête un rejeton de la dynastie Gnassingbé, est une crise profonde, bien enracinée. Et les calculs politiciens des leaders des partis politiques de tous bords risquent de prolonger la longévité de la dictature.

Que cette diaspora se départisse du suivisme, de ne pas chercher qu’à s’incruster dans la discipline de partis, s’éloignant ainsi de l’objectivité, s’adonnant au culte aveugle de la personnalité, rejetant toute critique « positive » des actions politiques de l’opposition. Cela la détruirait et fait sans doute le jeu du pouvoir qu’elle dit pourtant combattre.

En ce qui me concerne, j’ai toujours eu de la hauteur par rapport aux partis politiques pour ne pas tomber dans des travers politiciens et disposer ainsi et toujours de ma liberté de ton et d’actions. Même si par rapport à cela on me jette parfois en pâture.

L’objectif qui est le mien demeure de contribuer à mettre un terme à cette oligarchie qui gangrène la vie des Togolais depuis un demi siècle et aider à installer une démocratie, la vraie sur la terre de nos aïeux.

Que la diaspora togolaise éparpillée dans le monde joue efficacement un rôle de leadership pour réorienter les solutions de sortie de crise. Pas seulement par des idées (qui souvent ne sont pas prises en considération), des manifestations de rue (qui demeurent un moyen de pression efficace mais insuffisantes), mais par des actions concrètes à l’extérieur (diplomatie, lobbying), mais surtout à l’intérieur par le truchement des associations non inféodées aux partis politiques ou par le biais de certains de sa composante qui pratiquent le terrain.

Anani Sossou

Laissez un commentaire