Partager
Jeune Afrique toujours comme dernier rempart des dictatures africaines

Jeune Afrique toujours comme dernier rempart des dictatures africaines

18 pages achetées avec l’argent du contribuable pour faire les louanges d’une pseudo réussite économique et surtout pour vendre aux Togolais l’idée des élections législatives et locales en 2018?

Que les caciques du RPT/UNIR ne viennent pas me dire que c’est désintéressé. Pour être dans la presse internationale depuis un bon moment déjà, ayant fait dans un passé récent celle qui est essentiellement tournée vers l’Afrique et surtout après avoir conduit des missions dans plusieurs pays africains francophones au nom de cette presse là, je sais de quoi je parle.

Jeune Afrique ne changera jamais… Après la légion Foccart caractérisée par des coups tordus dans l’espace francophone africain qu’il défendait moyennant rétributions, puis l’achat des parts dans sa société par des dictateurs, ce canard continue contre espèces sonnantes et trébuchantes d’être un soutien de taille aux derniers bastions dictatoriaux en Afrique francophone.

Heureusement que la nouvelle jeunesse africaine consciente sait quelle lecture faire des écrits des mercenaires de la plume.

Anani Sossou