Partager

TOGO: L’exode des populations de Sokodé, Mango, Bafilo se poursuit pour fuir la barbarie militaire

Depuis la répression barbare et les tueries survenues dans tout le pays et l’expédition punitive opérée par les militaires suite aux manifestations monstres organisées par l’opposition togolaise regroupée dans la coalition des 14 partis politiques, l’exode des populations surtout dans la partie septentrionale du Togo va s’amplifiant.

À Mango, Bafilo, Sokodé, c’est par familles entières que les populations désertent ces villes pour se réfugier soit dans les champs, dans les brousses, soit traversent la frontière pour s’installer dans le Ghana voisin.

Selon plusieurs témoignages, ils seraient plus de 500 Togolais à aller trouver refuge de l’autre côté de la frontière depuis ces dernières 72 heures.

Dans ces villes sus-mentionnées, les militaires se sont donnés à coeur joie dans la répression des manifestations et dans le tabassage des habitants. Et comme ils savent bien le faire, ces brutes n’ont pas hésité à tirer à balles réelles sur des manifestants réclamant le retour à la Constitution de 1992, le vote de la diaspora ou le départ de l’usurpateur du pouvoir Faure Gnassingbé.

Et comme toujours, les morts ne manquent pas. À Bafilo, Mango et Sokodé, ce sont surtout des enfants, des adolescents et des jeunes qui ont succombé aux balles meurtrières des assassins.

Ces villes ressemblent aujourd’hui à des villes fantômes. Les téméraires qui sont restés sont calfeutrés chez eux craignant d’éventuelles expéditions des militaires. Les marchés sont vides et la nourriture manque cruellement dans les maisons.

Devant un tel tableau dramatique, les organisations et les associations humanitaires doivent se mobiliser pour porter assistance à ces populations en détresse.

Le régime cinquantenaire qui régente le Togo est brute, barbare et assassin. Il est sourd à toute évolution et à tout progrès. Les milices armées et les militaires déversés dans les rues du pays pour massacrer les populations en sont la preuve.

Aux Togolais de rester mobilisés et déterminés pour mettre un terme à un règne qu’on tente de pérenniser ad vitam aeternam.

Anani Sossou

 

Laissez un commentaire