Partager
Togo: Encore une mort sur la tête du régime Gnassingbé Et Fils

Togo: Encore une mort sur la tête du régime Gnassingbé Et Fils

La dictature héréditaire togolaise vient d’ajouter une nouvelle victime à la longue liste de Togolais qu’elle a assassinés depuis 50 ans : AKONDO Moutaka.  Ce jeune enseignant à l’EPP Kidèoudè à Sokodé, ville située à 337 kilomètres au Nord de Lomé, qui a été molesté et laissé pour mort à son domicile par les militaires/miliciens du régime de Faure Gnassingbé le 20 octobre 2017, a rendu l’âme ce 21 octobre 2017.

Depuis quatre jours, Sokodé, qui s’était soulevée suite à l’enlèvement de son imam  Alpha Hassan Molla, est devenue une ville fantôme, désertée par presque tous ses habitants qui se sont réfugiés dans les champs et dans des villages pour fuir les répressions des militaires/miliciens du régime.

David Yao Kpelly

Laissez un commentaire