Partager
Prestation de serment des nouveaux membres de la CENI dans un pays au bord du chaos

Prestation de serment des nouveaux membres de la CENI dans un pays au bord du chaos

Les nouveaux membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ont prêté serment ce vendredi 20 octobre 2017 comme nouveaux membres de cette institution chargée d’organiser les élections au Togo.

Alors que le Togo est secoué depuis plus de deux mois par une crise politique grave sanctionnée par des morts (plus d’une quinzaine) et par des blessés dont des cas graves, le pouvoir est passé à la vitesse supérieure en prenant de cours l’opposition et le peuple togolais en mettant en place une CENI unicolore composée des membres du parti au pouvoir RPT/UNIR et de ses satellites pour organiser les futures joutes électorales, notamment les prochaines élections locales et surtout le référendum que le pouvoir pense utiliser pour remettre les « compteurs à zéro » afin de permettre à Faure Gnassingbé de rester au pouvoir jusqu’en 2030 au moins.

Cette prestation de serment se passait surtout un jour où le pouvoir togolais a déversé dans les rues du pays ses miliciens et sa soldatesque pour tuer, violenter, piller et massacrer des populations manifestant pour des réformes politiques concernant surtout la limitation du mandat présidentiel à deux quinquennats, le mode de scrutin à deux tours dispositions contenues dans la constitution de 1992 plusieurs fois charcuté par le régime en place.

Il est clair dans la tête des Togolais aujourd’hui que l’objectif de Faure Gnassingbé et de ses soutiens reste de conserver le pouvoir à vie en procédant aux réformes de façade.

Anani Sossou

Laissez un commentaire