Partager
Togo-Football: Diverses fortunes lors de la 1ère journée

Togo-Football: Diverses fortunes lors de la 1ère journée

Après plus de deux ans d’inactivité, les clubs ont renoué avec la compétition d’élite, le championnat national de football de première division, ce week-end.

Après plus de deux ans d’inactivité, les clubs ont renoué avec la compétition d’élite, le championnat national de football de première division, ce week-end.

Maranatha Football Club de Fiokpo a fait l’essentiel en match d’ouverture le samedi à Womé en venant difficilement à bout du champion de la deuxième division Unisport de Sokodé, un but à zéro. Alors que l’Union Sportive de Masséda et l’Etoile Filante ont boycotté l’entame de la compétition en brandissant la menace de saisir les instances compétentes si le championnat devrait se jouer à 18 clubs.

Malgré la confusion qui règne à la Ftf, le coup d’envoi de la saison 2011-2012 du championnat de première division de football a été donc donné ce week-end. Le samedi à Womé après la cérémonie d’ouverture, en présence des membres du bureau exécutif de la Ftf et de certains responsables de clubs et autres amoureux du ballon rond, les joueurs de Maranatha ont fait face au promu Unisport de Sokodé, champion de la D2. La première partie marquée par un round d’observation a été stérile en buts  malgré les moults occasions que les deux équipes se sont créées. Il faut attendre la seconde mi-temps et plus précisément la 66ème minute pour voir l’unique but de la partie, oeuvre d’Emmanuel Ayaya, rentré en deuxième partie.

Le lendemain, les autres rencontres comptant pour la première journée ont été disputées dans les autres villes. Les matches Agaza-Sara Sport, Gomido-Sémassi et Asko-Okiti se sont soldés par un score nul et vierge de zéro but partout. Dyto bat de son côté Abou-Ossé par 2 buts à zéro tandis que AS Douanes a pris le meilleur sur Kotoko 1 but contre zéro. Foadan et AS Togo Port se sont séparés sur le score nul de 1 partout.

Le TAC et l’US Koroki ont gagné sur tapis vert face respectivement à l’USM et l’Etoile Filante qui ont boycotté les rencontres de la première journée. L’USM a réitéré le samedi dernier «sa ferme décision de ne pas prendre part au championnat si les responsables de la FTF s’obstinaient à faire jouer la compétition à 18 clubs». Si les deux clubs mettaient à exécution leur menace, auront-ils gain de cause? Rien n’est moins sûr et tout porte à croire que c’est une voie sans issue.

Selon les textes de la Ftf, les deux équipes se retrouveraient en division inférieure si elles ratent trois rencontres successives sans raison valable dûment constatée par l’instance faîtière du football national.

Fabrice KA (Stagiaire)

{jcomments on}