Partager
Le PS met la pression sur le gouvernement togolais

Le PS met la pression sur le gouvernement togolais

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, et repris par le parti OBUTS d’Agbéyomé Kodjo, le Parti socialiste français (PS) invite les autorités togolaises à respecter la constitution du Togo, au regard des événements récents qui meublé l’actualité nationale.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, et repris par le parti OBUTS d’Agbéyomé Kodjo, le Parti socialiste français (PS) invite les autorités togolaises à respecter la constitution du Togo, au regard des événements récents qui meublé l’actualité nationale.

«Le PS appelle les autorités togolaises à prendre acte des manques au respect de la Constitution et des lois du pays pour permettre un retour à un véritable ordre démocratique»

, indique le communiqué signé de Jean-Christophe CAMBADELIS, le secrétaire national à l’Europe et aux Relations Internationales.

Cette réaction survient après le refus du gouvernement et du RPT d’exécuter le verdict de la Cour de justice de la CEDEAO, instance supranationale, condamnant l’Etat du Togo à réintégrer les députés ANC (principal parti d’opposition) au sein de l’Assemblée nationale. Le gouvernement a dans un communiqué évoqué l’article 106 de la Constitution sur la souveraineté du Togo.

Le PS épingle également le gouvernement togolais sur sa gestion du 10ème Fonds européen pour le développement (FED).

«Le parti socialiste demande également aux institutions européennes de dresser un bilan précis de l’utilisation des fonds qui ont été alloués dans le cadre du DSP-PIN du 10ème Fonds Européen de Développement (FED) et à tirer toutes les conséquences des tensions politiques observées en ce moment au Togo», indique encore le communiqué.

{jcomments on}